Monthureux-sur-Saône – Le maire et candidat En Marche soupçonné de harcèlement et de détournement d’argent public

B.Boulay 1 juin 2017 4
Monthureux-sur-Saône – Le maire et candidat En Marche soupçonné de harcèlement et de détournement d’argent public

Un courrier a été adressé au procureur et au Garde des sceaux pour dénoncer des faits de harcèlement commis par maire et directeur de l’Association Minos, sur des salariés et diverses fraudes et escroqueries. Des témoignages sont joints. L’association Anticor (anti corruption) étudie très sérieusement ce dossier et va également faire un signalement auprès du procureur.

« J’ai rencontré 5 de ces anciens salariés et un autre qui est en arrêt maladie depuis plus de 6 mois en dépression profonde et leur détresse m’a touché, explique Régis Ragot, ancien gendarme habitant de Monthureux-sur-Saône. J’ai vu des gens qui n’avaient plus aucune confiance en eux, qui se sentaient complètement dévalorisés. Une dame, rien que d’entendre le nom de ce monsieur, se mettait à trembler un an et demi après les faits ».

Ces personnes sont détruites

« Aucune de ces personnes n’a osé déposer plainte, parce que c’était leur parole contre celle du maire. Qui croyez-vous qu’on croirait ? poursuit-il, et surtout à Monthureux, il n’y a pas de travail. Les seuls emplois passent par Minos et la mairie. Mais ces personnes sont détruites ! Aucun salarié passé par Minos n’a d’ailleurs trouvé de travail, mais beaucoup sont en dépression et ont du mal à en sortir. Ils n’osent même plus se présenter à un emploi. Ils ont perdu toute confiance en leurs capacités ».

Conflit d’intérêts

« En discutant avec les uns et les autres, on découvre qu’il y a des soupçons de travail au noir, des conflits d’intérêts puisqu’un prêt de 50 000€ viendrait de l’épouse du président du conseil d’administration. Ces emprunts permettaient à l’association de bénéficier de bilans équilibrés et d’avoir accès à de nouvelles subventions. Il semblerait que le président ait voulu éloigner le directeur de la gestion directe, mais celui-ci le tenait ».

Travail au noir et escroqueries

D’après d’autres témoignages, ces comportements tyranniques se ressentent aussi à la mairie et rendent la vie très difficile aux employés. Les témoignages joints dénoncent des pressions pour valider des heures supplémentaires pour le directeur alors que ces heures étaient effectuées quand celui-ci se trouvait en arrêt maladie. Ils font état de travail au noir pour de la rénovation de locaux collectifs pour l’association d’abord puis pour la résidence du directeur.

Alerte sur la moralisation

Les arrêts de travail et les demandes de ruptures conventionnelles qui se multiplient, les cabinets comptables qui défilent (3 en 3 ans), sont des éléments qui interpellent. Beaucoup d’autres choses se disent, quand les langues se délient …  Et cet homme gravement mis en cause est candidat aux législatives sur la 4e circonscription et investi par En Marche.

http://www.actu88.fr/monthureux-sur-saone-ils-temoignent/

4 commentaires »

  1. Michel 2 juin 2017 sur 0 h 28 min - Reply

    Moi aussi j’ai travaillé chez « Minos » ,, ils ont attendu le dernier jour de mon contrat de quatre mois renouvelable (vingt-quatre mois) ,, pour me dire qu’ils ne me renouvelaient pas mon contrat ,,sans réel motif ,, me laissant sans emplois du jour à l’autre ,, ça se dit faire du social mais ce n’est que de l’engraissement personnel ,, et j’en aurais des pages à vous racontez mais cela risquerait de devenir dangereux ,, ayant déjà subi des menaces( verbales et physiquee si j’en parlais) .

  2. Regis RAGOT 2 juin 2017 sur 8 h 50 min - Reply

    Michel, si tu veux comme moi faire changer les choses et faire en sorte qu’il n’y ait plus d’autres victimes, je t’invite à me contacter à mon adresse mail : ragot.regis01@orange;fr

  3. TARENTULA 2 juin 2017 sur 11 h 23 min - Reply

    Il faut interroger les employés, ce sont les premiers acteurs de l’association et surtout les premiers à subir. Les jeunes hommes​ qui partent en collecte, vous seriez surprise.

  4. Degras virginie 5 juin 2017 sur 20 h 41 min - Reply

    Bonjour,encore des escrocs,cela fait peur, il faut se battre,ne pas laisser faire,il faut dénoncer !!!!!!!!

Commentez l'article »