Ravenel – « On en a marre ! »

B.Boulay 17 novembre 2017 0
Ravenel – « On en a marre ! »

140 professionnels du Centre hospitalier étaient en grève ce matin à l’appel de la CGT. 43 postes doivent être supprimés et l’hôpital passera en dessous des 200 patients accueillis et des 1000 équivalents temps plein. Pour les manifestants c’est un plan social qui ne dit pas son nom.

La tension est sous jacente.

Une mascarade

« On nous parle d’adaptation de l’offre de soins, dénonce Fabien Lerate secrétaire adjoint CGT pour le CH Ravenel, mais c’est une véritable mascarade ! Du blablabla mensonger. Un premier plan de retour à l’équilibre nous a coûté 100 ETP (équivalent temps plein). Nous sommes depuis septembre 2016 dans le 2e plan et on nous annonce 43 suppressions de postes et 10 dispatchés. A termes, ils préparent la fermeture« .

L’audit valide le plan de la direction

Les syndicats avaient demandé et obtenu un audit par 3 personnes indépendantes. « Et l’on s’aperçoit que l’un des auditeurs connait très bien le directeur. Pour l’indépendance, c’est fortement compromis,  se désole Denis Gillet secrétaire départemental CGT à l’Union santé. En fait, ils reprennent les propositions de la direction et les valident. Nous refusons ce plan social ! Si nous laissons faire, en 6 mois, l’unité Prévert est fermée ».

5 ans d’essai

L’établissement emploie près de 9% de contractuels. « Ils peuvent avoir un renouvellement de leur contrat pendant 4 ans puis une année de stage pour la titularisation, ils ont eu 5 ans de période d’essai ! Ce n’est pas possible d’être à trembler comme ça à chaque fin de contrat ». « Une professionnelle témoigne : pour acheter une voiture, elle a dû avoir la caution de sa fille parce que les banques ne voulaient pas lui faire un prêt tant qu’elle serait contractuelle ». Les ressources humaines promettent de ré-étudier tous les contrats.

Y-a-t-il un pilote avec les manettes ?

« Le problème de Ravenel, c’est qu’il n’y a pas de pilote dans l’avion, reprennent les syndicalistes. Quand Aurélien Hyppolite a été nommé ici, c’était plutôt une bonne chose mais il est devenu aussitôt administrateur de Darneu-Lamarche-Martigny et il n’est jamais là. Ils poursuivent d’autres intérêts que les nôtres ». En exemple, ils donnent les actions en justice. 4 procès sur 5 perdus et ils veulent aller en appel. « Ça coûte 40 000€ un procès comme ça qu’ils sont sûrs de perdre ! ».

Les Vosgiens doivent rester dans les Vosges

« Avec 2M€ de déficit sur 63M€ de budget, souligne le directeur, on a une situation qu’il faut faire évoluer ! ».  « Mais pas au détriment des patients et des professionnels !« , renchérissent les manifestants. « Si vous voulez faire les fossoyeurs, on résistera ! Vous n’allez quand même pas demander à une personne de Darney d’aller à Châtenois ? Elle n’ira pas ! Les patients des Vosges doivent rester dans les Vosges et on ne va pas laisser toute une population en rade ».

« Arrêtez de vouloir mettre les patients dehors ! »

Les manifestants parlent de démantèlement. Ravenel offre une prise en charge au-dessus de la moyenne, mais il n’est pas question de niveler par le bas. « Pourquoi n’arrive-t-on pas à garder nos internes ? parce que les conditions les font fuir et ça on peut y remédier ». On développe en ambulatoire, mais  ce n’est pas la solution pour toutes les prises en charge. « Mon fils a besoin de médecin et d’encadrement. Il est pyromane. De grâce, arrêtez de vouloir les mettre dehors, ne fermez pas les structures d’accueil ou tout brûlera !« .

Des dégradations partout !

« En extérieur, on a déjà connu 3 fermetures. Vous en faites quoi ? On ne sait pas où on va aller, où on va travailler. On en a marre ! Il y a des Burn out, mais souhaitez que ça ne soit que des Burn out ! », lance une manifestante, les larmes aux yeux. D’autres renchérissent. Visiblement, les conditions de travail sont un sujet sensible  …« Il y a des  dégradations partout, même les services techniques sont à bout ! » « C’est de la maltraitance institutionnelle ».

http://www.actu88.fr/mirecourt-nous-patients-on-est-affectes/

http://www.actu88.fr/mirecourt-letat-vient-en-aide-au-centre-hospitalier-ravenel/

Commentez l'article »